« Enfants violents ! Qui sont-ils, ces petits monstres qui refusent de se faire gouverner, éduquer, soigner? » tel est le début de l’argumentaire de Caroline LEDUC – à lire parmi de nombreux articles sur le site de la journée- qui déplie de ces journées bisannuelles de l’Institut Psychanalytique de l’Enfant – Université Populaire Jacques Lacan

http://www.institut-enfant.fr

 

ENFANTS VIOLENTS

16/03/2019 – 08:30 à 19:00
Palais des Congrès d’Issy-les-Moulineaux
25 RUE VICTOR CRESSON
92130 ISSY-LES-MOULINEAUX
FRANCE
Publicités

Adhésion 2019

Vous trouverez le bulletin d’adhésion en cliquant sur votre région sur cette page : https://federation-des-orthophonistes-de-france.fr/fof-map-sr/

Promouvoir le soin

La pluralité syndicale

pour une orthophonie plurielle

 

La Fédération des Orthophonistes de France entend promouvoir le SOIN en orthophonie, au plus près des patients, avec les orthophonistes.

Parce que « Promouvoir » c’est encourager, provoquer un essor, faire avancer.

Parce que le SOIN en orthophonie, c’est accompagner l’autre dans sa construction et son cheminement, que l’on parle d’un enfant qui grandit comme d’un adulte qui vieillit…

Parce qu’il s’agit pour le patient de s’approprier et d’investir sa parole singulière,

La FOF défend une pensée clinique en mouvement, une orthophonie qui se questionne et se construit, loin des certitudes toutes faites ou imposées.

Notre positionnement syndical est en cohérence avec notre vision de l’humain et de son langage.

Parce que le langage est constitutif de l’être humain, parce qu’il grandit au-delà des seules fonctions neurologiques, et s’inscrit dans l’altérité et dans l’expérience humaine, sociale et culturelle,

Parce que l’orthophonie est, depuis son origine, plurielle,

La FOF, par son action syndicale, entend défendre une orthophonie de soin, défendre les orthophonistes, défendre les patients.

Parce que ni l’orthophoniste ni le patient ne sont interchangeables, la relation thérapeutique est toujours singulière pour chaque soin, dès le premier appel téléphonique. La FOF veut permettre aux orthophonistes la résistance à un formatage pré-pensé, au prêt-à-penser, au prêt-à-exercer.

 

Pour lire l’ensemble du texte : texte_campagne-_fof_2019