Nous connaître

 Vous avez dit FOF PARIS NORD DE FRANCE ?

L’histoire du syndicat de la région parisienne commence avec celle du Syndicat national Indépendant des orthophonistes (SNIO) crée en 1964, devenu Fédération Unifiée des orthophonistes (FNUO) en 1968 puis Fédération des Orthophonistes de France (FOF) en 1975.

Après avoir siégé à Paris jusqu’à la fin des années 1990, le SORP se situe actuellement au Bourget (93). Ses statuts ont été modifiés en mars 1989, ils ont été déposés à la Préfecture de Paris.

 

Les objectifs sont définis dans les statuts :

– Défendre l’intérêt général de la profession et les intérêts professionnels des orthophonistes, quel que soit leur mode d’exercice,

– Resserrer les liens de solidarité entre ses adhérents

– Etudier les questions sociales, économiques et professionnelles qui lui seront soumises et rechercher tous les moyens suceptibles de  les résoudre dans l’intérêt des orthophonistes,

– Représenter les professionnels auprès des instances administratives ou des organisations et des associations dépendant de sa circonscription territoriale,

– Œuvrer pour le perfectionnement professionnel de ses membres.

 Pour réaliser ses objectifs, le syndicat :

– Informe ses adhérents des actualités professionnelles chaque fois que nécessaire,

– Organise et propose des actions de formation continue pour les orthophonistes,

– Permet pour les adhérents les échanges d’offres et de demandes d’emploi,

– Participe à l’évolution des conditions de l’exercice salarié et en informe ses adhérents,

– Ecoute ses adhérents grâce à sa permanence téléphonique ainsi que dans les échanges par mails,

– Utilise tous les moyens légaux pour protéger et développer la profession.

 

Depuis sa création, le SORP est en lien constant avec le conseil d’administration de la FOF. Il est représenté régulièrement aux conseils d’administration fédéraux, participe à l’activité des commissions (exercice salarié), aux rencontres fédérales des bureaux des syndicats régionaux, ainsi qu’aux AG et journées d’études de la FOF. Il soutient les actions menées par la FOF:

– Création de nouveaux syndicats régionaux (FOF-Sud-Est, en octobre 2011, et tout récemment, en décembre dernier, la recréation de FOF-Berry Val de Loire),

– Mobilisations intersyndicales :

*  Depuis 2008, le SORP a participé à la réflexion et aux différentes actions menées pour la réforme de la formation initiale. Ce combat mené par la FOF, la FNO, les grandes centrales syndicales et toutes les composantes de la profession a abouti le 25 janvier 2013, à l’obtention du grade master pour la formation initiale des orthophonistes, confirmé par un décret publié au journal officiel le 30 août 2013. ),

* Depuis, nous poursuivons les actions menées, et plus que jamais d’actualité, pour la revalorisation du statut des salariés et plus largement pour la défense de nos deux modes d’exercice complémentaires.

* Participation aussi aux travaux d’écriture des Règles Professionnelles pour les Orthophonistes en 2013, au ministère des affaires sociales et de la santé (actuellement en suspens) ; ainsi qu’aux actions et écrits sur le décret instaurant la rémunération des stages supérieurs à 3 mois en 2009.

* Sans oublier tout le cheminement depuis la constitution de « Pas de zéro de conduite » que nous poursuivons au sein du CEPEnfance (Construire Ensemble la Politique de l’Enfance).

* Nous écrivons aussi régulièrement dans le bulletin de la FOF, ainsi que dans les revues des associations partenaires, en fonction de l’actualité, de nos sollicitations, de nos motivations et investissements personnels: en 2015, revue de l’API (association des psychiatres d’intersecteur infanto-juvénile, revue de la FNAREN (Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l’Education Nationale)…

Bref, nos centres d’intérêts et nos mobilisations sont multiples !

Et maintenant ? … maintenant, il nous appartient d’écrire la poursuite de cette histoire … ENSEMBLE !