N’hésitez pas à nous envoyer vos idées, textes, et autres selon vos envies !

2019

https://fofgrandest.000webhostapp.com/wp-content/uploads/2018/12/Soin_pedagogie_qui_est_l_orthophoniste-1.jpg

https://fofgrandest.000webhostapp.com/wp-content/uploads/2018/12/Soin_pedagogie_qui_est_l_orthophoniste-2.jpg

MARS 2017

Cause-autisme.fr

La mise au vote de la résolution Fasquelle le 8 décembre 2016 à l’Assemblée Nationale, visant à faire  « condamner et interdire » par le gouvernement la psychanalyse des abords possibles de l’autisme, a eu comme bel effet de nombreuses réactions, tant de parents, que de professionnels.

A noter entre autres la création d’un blog : https://cause-autisme.fr, qui fourmille de textes, travaux, et productions diverses (livres d’autistes, articles, films…).

 

TU M’DIS QUOI ?

Leslie Kaplan nous offre dans Médiapart « https://blogs.mediapart.fr/leslie-kaplan/blog/250217/quoi-sert-la-littérature » une réflexion intéressante sur les interstices du dialogue, illustrée par deux extraits (Kafka et Lewis Carol). Comme elle le dit, la fiction peut être un moyen pour « sortir de la sidération… ouvrir la pensée ». 

Par exemple, Humpty Dumpty dans Alice à travers le miroir, affirme pouvoir faire dire aux mots seulement ce qu’il veut. Cela pourrait nous faire penser… aux demandes de bilans protocolarisés  de langage, de la part de l’Education Nationale ! Humpty Dumpty, lui, il en est tombé de son mur, et s’est cassé en mille morceaux !

 

 

JANVIER 2017

 

« Nos existences parfois nous pèsent. Même pour un temps, nous aimerions prendre congé des nécessités qui leur sont liées. Se donner en quelque sorte des vacances de soi pour reprendre son souffle, se reposer. ».

« Disparaître de soi, une tentation contemporaine », de David Le Breton commence ainsi.

Et chaque page nous fait acquiescer, nous surprend. Plus loin, un chapitre intitulé « Alzheimer : disparaître de son existence », avec en exergue un court extrait de La Présence Pure de C.Bobin, développe l’idée de la perte du goût de vivre de certaines personnes âgées conduisant progressivement à un phénomène de décrochage de soi où « il n’y a plus personne pour assurer une présence consciente et continue ».

Le regard de David Le Breton sur la maladie d’Alzheimer résonne fort avec celui d’Isabelle Vendeuvre-Bauters, « A l’écoute des mots de la démence, Expression d’une crise existentielle », Editions Chronique Sociale. Dans ce texte, I. Vendeuvre-Bauters, orthophoniste et docteur en philosophie, après avoir rappelé comment le concept de folie, puis de démence a évolué au cours des siècles, décrit comment cette pathologie est perçue selon les idéologies de chacun, les différentes représentations que nous nous en faisons, les remédiations, les thérapies possibles, pathologie du lien, de la relation et pathologie organique…Alzheimer, maladie à multiples facettes, est pétri d’imaginaire autant que de réalité. Au fil de la lecture, nous prenons conscience de la manière dont  nous-mêmes, nous avons, en fonction de notre histoire personnelle et de notre rapport intime à la mort, à la souffrance, à la vieillesse, à l’autre, bien voulu, ou pu, faire consister cette maladie.

Le texte de David Le Breton est génialissime : chaque page, fort bien écrite, apporte des  réponses et avec elles, de nouvelles questions. J’ai beaucoup aimé l’idée qu’il développe d’ « identité comme processus ». Selon lui, « le sentiment d’identité est le lieu toujours en mouvement où l’individu éprouve sa singularité et sa différence ». Le mouvement, le changement, la singularité, la différence, toutes ces notions qui sonnent juste, pour nous, orthophonistes, qui privilégions l’écoute singulière et considérons le patient comme un sujet acteur de sa thérapie orthophonique.

Docteur en sociologie, David Le Breton s’est spécialisé dans les représentations et les mises en jeu du corps humain. Il nous livre ici un ouvrage formidable que je recommande vivement.

Pour ceux et celles qui veulent l’écouter : https://www.franceinter.fr/personnes/david-le-breton,

ou tout simplement le lire :

Disparaître de soi, une tentation contemporaine, David le Breton, Editions Métailié, Paris.

Passion du risque (Editions Métailié 1991)

L’Adolescence à risque (Edition Autrement 2002)

Signes d’identité. Tatouages, piercings et autres marques corporelles (Editions Métailié 2002)

L’Interactionnisme symbolique (Edition Presses universitaires de France 2004)

La Saveur du monde. Une anthropologie des sens (Editions Métailié 2006)

Ethique de la mode féminine, coauteur avec Michel Messu, Mariette Julien, et al (Edition Puf 2010)

Eclats de voix. Une anthropologie des voix (Editions Métailié 2011)

Marcher. Eloge des chemins de la lenteur (Editions Métallié 2012)

L’Adieu au corps (Edition Métallié 2013)

Amandine Wacksenbourg

 

JUIN 2016

mobilisons-nous

Orthophonie et articulation du travail pluridisciplinaire au sein des équipes de pédopsychiatrie

Brigitte Cappe et Catherine Justin ont rédigé pour la commission exercice salarié de la FOF (Fédération des Orthophonistes de France),  un article paru dans la Lettre de l’API (association des psychiatres de secteur infanto-juvénile)  de juin 2015: 2015-04-10 Orthophonie et articulation du travail pluridisciplinaire au sein des équipes de